Archives mensuelles : novembre 2009

Professor / Maud Le Pladec – Association Leda

Professor / Maud Le Pladec par Caroline Ablain Photographe à Rennes

Professor / Maud Le Pladec par Caroline Ablain Photographe à Rennes

Professor / Maud Le Pladec par Caroline Ablain Photographe à Rennes

Professor / Maud Le Pladec par Caroline Ablain Photographe à Rennes

Professor / Maud Le Pladec par Caroline Ablain Photographe à Rennes

Professor / Maud Le Pladec – Association Leda

Avec Julien Gallé-Ferré et Tom Pauwels.

Le projet PROFESSOR s’ancre dans la découverte d’une musique : celle de Fausto Romitelli, compositeur italien dont l’œuvre explore les croisements entre composition savante, énergie rock et montées d’acide électroniques. Le triptyque Professor Bad Trip – divisé en trois leçons – convoque un spectre d’émotions et de mouvements intérieurs qui saisissent le corps, invitant naturellement à la dérive, aux parcours accidentés, à la fabrique d’images et de réalités parallèles.

Pour lire la suite, c’est ici: http://www.maudlepladec.com/works/live-leda-et-ensemble-ictus-2012/

 

Pour rire, pour passer le temps / Guillaume Doucet

Pour rire, pour passer le temps / Guillaume Doucet, par Caroline Ablain Photographe à Rennes

 

Pour rire, pour passer le temps / Guillaume Doucet, par Caroline Ablain Photographe à RennesPour rire, pour passer le temps / Guillaume Doucet, par Caroline Ablain Photographe à Rennes

Pour rire, pour passer le temps / Guillaume Doucet

Résumé : Quatre hommes jouent à un jeu, « pour rire ». Le principe de ce jeu est le suivant : l’un d’eux doit en frapper un deuxième sur les ordres des deux autres. Mais le sens ne cesse de se dérober, le langage est manipulateur, et le cadre se révèle sans cesse sous un nouveau jour. Quand la pièce commence, on ne sait pas si on est dans une cour de collège ou dans la prison dAbu Ghraïb. Pour rire pour passer le temps est un texte court et incisif, construit en 7 séquences. Il met en jeu la représentation de la violence et les mécanismes de la soumission à l’autorité. Avec une indéniable cruauté. Et beaucoup d’humour.

Le site du groupe Vertigo: http://www.legroupevertigo.net/2010/08/pour-rire-pour-passer-le-temps.html

Avec Boris Sirdey, Laurent Sauvage, Olivier Dupuy, Dimitrios Koundourakis

Hiroshima, mon amour / Duras / Christine Letailleur, TNB, Rennes

Hiroshima, mon amour / Duras / Christine Letailleur, avec Valérie Lang par Caroline Ablain Photographe à Rennes Hiroshima, mon amour / Duras / Christine Letailleur, avec Valérie Lang par Caroline Ablain Photographe à Rennes Hiroshima, mon amour / Duras / Christine Letailleur, avec Valérie Lang par Caroline Ablain Photographe à Rennes Hiroshima, mon amour / Duras / Christine Letailleur, avec Valérie Lang par Caroline Ablain Photographe à Rennes Hiroshima, mon amour / Duras / Christine Letailleur, avec Valérie Lang par Caroline Ablain Photographe à Rennes Hiroshima, mon amour / Duras / Christine Letailleur, avec Valérie Lang par Caroline Ablain Photographe à Rennes Hiroshima, mon amour / Duras / Christine Letailleur, avec Valérie Lang par Caroline Ablain Photographe à Rennes Hiroshima, mon amour / Duras / Christine Letailleur, avec Valérie Lang par Caroline Ablain Photographe à Rennes Hiroshima, mon amour / Duras / Christine Letailleur, avec Valérie Lang par Caroline Ablain Photographe à Rennes Hiroshima, mon amour / Duras / Christine Letailleur, avec Valérie Lang par Caroline Ablain Photographe à Rennes Hiroshima, mon amour / Duras / Christine Letailleur, avec Valérie Lang par Caroline Ablain Photographe à Rennes Hiroshima, mon amour / Duras / Christine Letailleur, avec Valérie Lang par Caroline Ablain Photographe à Rennes Hiroshima, mon amour / Duras / Christine Letailleur, avec Valérie Lang par Caroline Ablain Photographe à Rennes Hiroshima, mon amour / Duras / Christine Letailleur, avec Valérie Lang par Caroline Ablain Photographe à Rennes Hiroshima, mon amour / Duras / Christine Letailleur, avec Valérie Lang par Caroline Ablain Photographe à Rennes

Hiroshima, mon amour / Duras / Christine Letailleur

Hiroshima mon amour est l’histoire d’une brève liaison amoureuse. « Elle », l’actrice française, est venue à Hiroshima pour tourner dans un film sur la paix. « Lui » est japonais, architecte. Ils se sont désirés, très fortement, très sincèrement ; dans les bras de son amant, elle retrouve le goût d’un amour impossible, celui qu’elle a éprouvé pour un soldat allemand. (...lire la suite...)

Avec Valérie Lang et Hiroshi Ota