Archives par mot-clé : Yoan Charles

La Place du chien, texte et mise en scène Marine Bachelot, compagnie Lumière d’Août

La Place du chien, texte et mise en scène Marine Bachelot par Caroline Ablain photographe à Rennes

La Place du chien, texte et mise en scène Marine Bachelot par Caroline Ablain photographe à Rennes

La Place du chien, texte et mise en scène Marine Bachelot par Caroline Ablain photographe à Rennes

La Place du chien, texte et mise en scène Marine Bachelot par Caroline Ablain photographe à Rennes

La Place du chien, texte et mise en scène Marine Bachelot par Caroline Ablain photographe à Rennes

La Place du chien, de Marine Bachelot, compagnie Lumière d’Août.

La place du chien (sitcom canin et postcolonial), rassemble une femme, un homme et un labrador noir. Elle est française, lui congolais. C’est une histoire d’amour à cheval entre deux cultures, une sorte de trio amoureux où chacun essaie de trouver sa place dans un quotidien bouleversé. Comédie sociale pour trois interprètes (dont l’un quasi-muet), La place du chien croise fiction et document, parle d’amour, de sexe, d’animalité, d’oppression, de sorcellerie et de politique d’immigration… Pour en lire plus: http://www.lumieredaout.net/spectacles/spectacles-de-plateau/11-spectacles/317-la-place-du-chien

Et voici la belle équipe artistique:

Interprètes: Yoan Charles, Lamine Diarra, Flora Diguet Scénographie: Bénédicte Jolys Création lumière: Gweltaz Chauviré Création son: Pierre Marais Vidéos :Julie Pareau

Costumes: Laure Fonvieille

Hamlet and the something pourri, mise en scène Alexis Fichet

Hamlet and the something pourri, mise en scène Alexis Fichet par Caroline Ablain Photographe à Rennes

Hamlet and the something pourri, mise en scène Alexis Fichet par Caroline Ablain Photographe à Rennes

Hamlet and the something pourri, mise en scène Alexis Fichet par Caroline Ablain Photographe à Rennes

Hamlet and the something pourri, mise en scène Alexis Fichet

Hamlet and the something pourri est fondé sur la rencontre explosive et décalée d’un Hamlet de notre époque avec l’artiste contemporain Paul McCarthy, célèbre pour ses performances sur le corps et la société de consommation. La pièce évoque la sortie de l’adolescence, et la manière dont une génération fait face à son héritage, même abîmé. Le titre fait écho à la célèbre phrase de la pièce de Shakespeare : « Il y a quelque chose de pourri au royaume de Danemark ». (lire la suite…)

Thomas Gonzales, Bérangère Lebâcle, Yoan Charles. Festival Mettre en scène, TNB, Rennes, novembre 2010